Des députés réfractaires au déploiement de la 5G

Certains députés Français exigent un moratoire sur le déploiement du réseau 5G. Ils estiment que ce déploiement ne peut s’appliquer qu’à la condition d’un avis favorable de la population, résultant d’une consultation nationale menée sur tout le territoire français pendant au moins un an. Ils s’interrogent sur l’opportunité et l’apport bénéfique de la 5G sachant que les technologies existantes – réseau 4G, Wifi, fibre – semblent largement suffisantes.

Face à ses détracteurs, l’argument principal du gouvernement est le suivant : la 5G répond au risque de saturation des réseaux 4G.

Mais les députés réfractaires affichent à leur tour nombre de contre-argumentation :

  • De nombreux Français disposent d’une connexion internet trop faible et limitée en débit ou ne bénéficient pas du tout de connexion. Le déploiement de la 5G n’apparaît plus alors comme un objectif prioritaire.
  • Autre conséquence de la 5G, le renforcement de la collecte des données personnelles. Les objets connectés constituent autant d’espions dans notre vie pour de la publicité ciblée
  • A noter également l’impact néfaste sur l’environnement, considérant que « la 5G induira une augmentation de la consommation ».
  • Les perspectives économiques et les profits espérés par les opérateurs sont aussi dénoncés.

Source : https://www.nextinpact.com/