Microsoft au cœur d’une cyberattaque

Microsoft a détecté l’exploitation de nombreuses failles au sein de serveurs de messageries utilisant sa plateforme Exchange Server. Les cybercriminels (issus d’un groupe baptisé Hafnium) qui auraient opéré de Chine ont ainsi accédé à des comptes de courriers électroniques en vue d’installer des logiciels malveillants. 60 000 entreprises, agences et organisations seraient concernés par la cyberattaque (ciblant de nombreux secteurs industriels, y compris des chercheurs en maladies infectieuses, des cabinets d’avocats, des établissements d’enseignement, des ONG).

Des spécialistes en sécurité ont déjà publié plusieurs outils pour détecter les serveurs vulnérables tandis que Microsoft a déjà mis en place les correctifs nécessaires.

Ce nouvel épisode démontre à quel point la cybersécurité est devenu un enjeu majeur pour les états, les entreprises et tout type d’organisation face à des pirates capables d’exploiter de manière de plus en plus sophistiquée la moindre faille existante dans les systèmes informatiques pour accéder à des données stratégiques.

Source : https://www.lesnumeriques.com