Confinement : peut-on exposer les enfants davantage aux écrans ?

Etre confiné avec ses enfants constitue une véritable problématique pour certains parents : en période de confinement avec des déplacements limités et règlementés, comment occuper les enfants ? Le téléviseur, l’ordinateur la tablette ou encore le smartphone deviennent en ces circonstances exceptionnelles des outils de première nécessité. Mais est-il bien recommandé de laisser ses enfants devant les écrans ? Les psychologues et pédopsychiatres mettent en garde les parents de ne pas relâcher leur vigilance et font plusieurs recommandations :

  • Aucun écran pour les enfants en bas âge avant deux ans minimum.

Les enfants trop exposés aux écrans auront tendance à moins bien se développer et à acquérir moins vite le vocabulaire nécessaire pour s’exprimer et échanger. La seule exception, ce sont les appels vidéos, qui ont explosé durant le premier confinement, puisque l’enfant, même en bas âge, développe une interaction avec la personne derrière l’écran. 

  • Réglementer et fixer le temps passé devant l’écran.

Lorsque l’enfant grandit, il ne faut pas baisser la garde sur sa consommation d’écrans. Si elle est trop excessive, elle sera nuisible à son développement cérébral. Les médecins spécialistes fixent à trente minutes par jour le temps maximum de consommation d’écran pour les enfants de 3 à 5 ans, ni pendant le petit-déjeuner, ni le soir avant le coucher pour éviter de perturber le sommeil de l’enfant.

  • Privilégier les autres activités et les temps d’apprentissage.

Le codage informatique peut s’avérer une activité stimulante avec l’utilisation de l’outil Scratch par exemple, adaptés aux enfants du primaire. Il est essentiel que ce temps passé sur les écrans ne doit pas s’effectuer au détriment d’autres activités (apprentissage de la lecture, activités manuelles, etc.).

Source : europe1