C’est la rentrée… des arnaques !

L’arnaque Paypal

Depuis le début du mois d’août, une nouvelle arnaque circule concernant une pseudo créance vis-à-vis de Paypal.

Vous êtes susceptible de recevoir un courriel stipulant qu’à la requête de votre « créancier », Paypal, dont la CER Recouvrement est le mandataire, vous seriez redevable d’une certaine somme (en général autour d’une quarantaine d’euros). Il vous est également précisé que dans le cadre d’une procédure de conciliation, le paiement de la somme due est à régler à réception du message. En cas de non-paiement de ladite somme, on vous informe que la société de recouvrement se verra contrainte de transmettre votre dossier à son service juridique qui pourrait éventuellement saisir le tribunal, en un mot, vous ferez l’objet de poursuites pénales.

Le courriel est trompeur car, à la différence des fameuses arnaques « africaines », rédigées dans un français très approximatif et le plus souvent remplies de fautes d’orthographe, ici, au contraire, le contenu, agrémenté d’extraits de textes juridiques et d’articles de loi, paraît très officiel, d’autant que la société de recouvrement existe bien (mais son identité a été usurpée).

En dehors du contenu, il existe des signes distinctifs qui vous aideront à identifier l’arnaque, comme l’adresse de l’expéditeur (fajar.yan.r@365.ugm.ac.id), un peu trop complexe pour être honnête. Rappelons également que la majorité des comptes Paypal repose sur une carte bancaire et il paraît impossible de contracter une dette vis-à-vis de Paypal.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le site suivant,  https://www.signal-arnaques.com/ , site d’informations qui recense et référence toutes les arnaques répandues et qui vous propose également des conseils à suivre et les procédures à appliquer pour se faire rembourser si vous êtes victime de ce type de malveillance. 

Source : Willy PELLIER-LE HAIES (SMiDeN)


Arnaque à la carte Vitale : l’Assurance maladie met en garde

Si vous recevez un courriel de l’Assurance maladie vous informant qu’une nouvelle carte Vitale est disponible après avoir mis à jour vos coordonnées, prenez garde ! Il s’agit de la pratique classique dite « d’hameçonnage », consistant à récupérer vos données personnelles (informations médicales, coordonnées bancaires, numéro de sécurité sociale) en vous invitant à cliquer sur un lien vous redirigeant sur un formulaire à remplir.

Petit rappel : l’Assurance Maladie ne demande jamais de fournir ce type d’informations par courriel et il suffit de vous rendre en pharmacie pour effectuer la mise à jour de votre carte vitale.

De nombreux internautes peuvent facilement tomber dans le piège. Le courriel frauduleux reprend toutes les caractéristiques d’un document officiel : en-tête « Service public », flanquée d’une Marianne sur fond tricolore.

Source : Willy PELLIER-LE HAIES (SMiDeN)