Bodyguard : l’application française anti-haine

Les mauvais comportements sur le web revêtent des formes diverses : harcèlement, fake news, racisme, sexisme, etc. Encore aujourd’hui, malgré des avancées technologiques, les grandes plateformes d’échanges et autres réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) s’avèrent impuissantes à appliquer des politiques de modération suffisamment efficaces. Pourtant, une application est bien décidée à lutter contre le cyber-harcèlement.

Bodyguard, application 100% française, gratuite, sans publicité et ne récupérant aucunes données, est en capacité d’analyser les messages reçus sur les réseaux sociaux et de les filtrer pour masquer ou supprimer tout contenu injurieux. A noter que cette application, disponible sur l’AppStore et le PlayStore s’installe sur les smartphones et se lie ensuite aux comptes YouTube et Twitter des utilisateurs.

La technologie utilisée par Bodyguard se base sur l’emploi d’un filtre qui analyse les mots ou groupes de mots potentiellement agressifs mais aussi le contexte autour du message ainsi que les profils et la relation entre l’auteur ou le destinataire du commentaire. Il décide de le supprimer ou non. La plateforme estime qu’au moins 90% des commentaires haineux ou insultants sont bloqués par son filtre.

Bodyguard n’envisage nullement de supplanter la modération des plateformes sur lesquelles elle agit. Par conséquent, si un compte Twitter est, par exemple, régulièrement détecté par le filtre, il peut être bloqué ou masqué mais ne sera pas directement inquiété puisque Bodyguard n’est pas en mesure de le suspendre ou de le supprimer et n’a pas le pouvoir de pénaliser directement les comptes haineux.

A long terme, Bodyguard projette de commercialiser une application à destination des familles.

Source : Le Figaro