Fibre optique : la France déploie plus vite que ses voisins européens

Pour rattraper son retard dans le déploiement de la fibre optique, la France a mis les bouchées doubles. Résultat, en 2019, le pays a enregistré la plus belle progression en Europe.

Suite à une étude menée par IDATE DIGIWORLD (think tank européen spécialisé dans l’économie économique, les médias, Internet et les télécommunications) et portant sur l’état d’avancement de la modernisation des réseaux, on constate une incroyable progression de la France pour l’année 2019 avec 3,5 millions de foyers raccordables supplémentaires enregistrés et 1,9 million d’abonnés de plus. En cette année 2019, les opérateurs n’avaient jamais autant investi dans la modernisation des réseaux pour parvenir à atteindre les objectifs du plan France THD (ligne internet à 30 Mb/s minimum pour tous d’ici fin 2022, privilégiant la fibre optique). Toujours selon l’étude réalisée, c’est en France que le déploiement de la fibre a été le plus prompt : 57,1% des Français éligibles à la fibre optique (FttH ou FttLA), ce qui est bien supérieur aux chiffres italien (30,6 %), britannique (15,1 %) et allemand (10 %).

Cependant, la France reste très en retard sur les pays européens les plus avancés dans ce domaine. L’Espagne (85,6 % de la population éligible), la Norvège (90,2 %), la Lettonie (95,6 %) et l’Islande (96,7 %) ont été les plus diligents à mettre en œuvre des politiques publiques favorables à l’émergence du Très Haut Débit. Notons que pour les pays concernés, on constate un net ralentissement du déploiement de la fibre. A contrario, la France connaît une forte accélération, comme le prouve la situation décrire par IDATE.

La progression des abonnements fibres constitue une issue favorable pour les fournisseurs d’accès à internet français. La France figure désormais à la 16e place du classement des pays regroupant la part la plus importante d’abonnés fibre (25,6 %), devant le Danemark (24 %), les Pays-Bas (21,7 %) et le Luxembourg (21,4 %), mais devancée par des pays telles que la Finlande (26,6 %), le Portugal (42,1 %), la Roumanie (45,6 %) ou l’Espagne (56,8 %). En tête ce classement européen, nous retrouvons l’Islande avec 65,9 % de foyers raccordés à la fibre optique.

Toujours selon l’étude d’IDATE, l’Europe regroupe 172 millions de locaux raccordés à la fibre optique, ce qui englobe toutes les technologies fibre disponibles sur le marché (FttH et FttLA). Les chiffres présentés par l’étude ne coïncident pas avec ceux avancés par l’Arcep, en raison de méthodes de calcul différentes, qui comptabilise pour sa part 4,8 millions de locaux rendus éligibles à la fibre en 2019 et 2,3 millions de nouveaux abonnés.

Source : O1net