Solidarité numérique

Solidarité Numérique : Les médiateurs numériques ont répondu à plus de 11 000 appels pendant le confinement

Mis en place dans l’urgence pendant le confinement à l’initiative de la société coopérative MedNum, et en complément de la plateforme Solidarité Numérique, le Centre d’aide pour les démarches administratives essentielles (avec un numéro d’appel) et créé pour rompre l’isolement des personnes éloignées du numérique a connu un vif succès. 11.000 appels ont été reçus et traités par un réseau de près de 2.000 médiateurs bénévoles.

On dénombre 13 millions de citoyens qui se connectent peu ou jamais. Des personnes âgées ou précaires, voire même des plus jeunes, qui ne maîtrisent pas les usages numériques ou sont tout simplement dépourvus d’équipements, quand ils ne résident pas dans une zone mal couverte par internet. L’illectronisme » touche 17% de la population française, selon l’Insee. Un véritable handicap au moment où la numérisation des démarches administratives est en forte accélération. Or, la fracture numérique s’est trouvée soudainement exacerbée avec le confinement et l’impossibilité de se déplacer à un guichet ou de faire ses courses de première nécessité.

Près de 2 000 bénévoles de différents réseaux ont répondu à l’appel relayé par le secrétariat d’Etat au numérique et se sont proposés pour assurer tour à tour la permanence de ce numéro d’appel : essentiellement des médiateurs du numérique, des professionnels du secteur informatique, des travailleurs sociaux, des agents des maisons France services ou autres maisons de services au public, des personnels des bibliothèques et des médiathèques.

A quels besoins ont répondu ces médiateurs bénévoles ?  Trois questions prioritaires se dégagent :

  • Communiquer avec ses proches (aide à l’installation d’un logiciel de visioconférence).
  • Effectuer une déclaration en ligne (CAF, Pôle emploi, Impôts)
  • S’informer et recueillir des informations vérifiées sur la pandémie.

Le confinement a jeté la lumière sur les difficultés que vivent les personnes éloignées du numérique tout en démontrant le rôle essentiel joué par ces médiateurs. On en dénombre environ 10 000 aujourd’hui en France, même si les contours de cette profession encore peu connue restent flous.