Le télétravail informatique – Vers une généralisation ?

La crise sanitaire liée à la pandémie a contraint la quasi-totalité des salariés de l’informatique au télétravail, une pratique devenue incontournable. Si les grandes sociétés informatiques américaines (Apple, Facebook ou encore Google) ont depuis longtemps généralisé ce modèle d’organisation du travail, cette nouvelle pratique semble désormais faire consensus au sein de nombreuses autres entreprises, et cela quelle que soit leur taille.

Le télétravail : un modèle gagnant-gagnant.
Les employeurs en retirent un large profit : une participation plus active, une plus grande disponibilité, une productivité plus accrue, en un mot, une efficacité au quotidien. Avec la démocratisation en cours de la fibre optique et l’émergence de solutions collaboratives à distance, toujours plus pointues, les freins au télétravail se lèvent et la pandémie donne un grand coup d’accélérateur à cette pratique. D’ailleurs, les salariés sont toujours plus désireux d’une plus grande flexibilité pour équilibrer et harmoniser vie privée et vie professionnelle.

Un vivier de compétences sans frontières.
Les employeurs voient dans le télétravail d’autres avantages comme la possibilité de recruter les talents de n’importe quelle région, sans se soucier de profils uniquement disponibles à proximité. Avant de devenir la norme, ce modèle pourrait bien faire des émules, au-delà du domaine technologique et informatique et à l’échelle de la planète.