Microsoft va bloquer les « répondre à tous » abusifs

Les cascades intempestives de courriels devraient bientôt arrêter de submerger nos boîtes de réception. Microsoft semble avoir découvert la parade.

Quand elle est enclenchée par erreur, cette fonctionnalité, dédiée à envoyer une réponse en copie du message original, peut très vite envahir les destinataires de centaines voire de milliers de courriels qui ne les concernent pas. Microsoft a ainsi mis en place un système capable d’endiguer ces flux ininterrompus de courriers électroniques en stoppant l’envoi de messages via la fonction «Répondre à tous» . Elle affiche en plus une notification aux personnes fautives, qui leur suggère de réduire le nombre de destinataires.

Pour le moment, l’outil n’est adapté qu’aux besoins des grandes entreprises : il bloque les messages lorsqu’il détecte plus de dix «Répondre à tous» envoyés à au moins 5.000 adresses en une heure.

Les désagréments occasionnés par la fonction «Répondre à tous» ont pris dans le passé des proportions phénoménales, comme en 2016 où 500 millions de courriels avaient été expédiés en un quart d’heure à l’attention de 840.000 employés.