Le confinement fait exploser le piratage

En France, la fréquentation des sites de téléchargement et de streaming illégaux a augmenté de 41% (chiffre quasi identique aux Etats-Unis).

L’Italie, mise en quarantaine depuis plus longtemps, bat tout les records (+ 66%). Cette évolution est la conséquence directe de la mise en place des mesures de confinement.
C’est un phénomène d’une ampleur «sans précédent», alors que les tendances au piratage sont plutôt en recul depuis des années, « concurrencées » par les services de streaming légaux comme Netflix ou Amazon Prime.

On peut constater que finalement que le visionnage illégal n’est pas systématiquement dommageable aux solutions légales, au contraire. En effet, dans le même temps, le nombre d’abonnés à Netflix a augmenté de manière significative et Disney + a effectué un très bon démarrage.