Moteur de recherche Français

Le moteur de recherche français Qwant a lancé depuis le 14 mai une nouvelle fonctionnalité baptisée « QOZ« , destinée à reverser une partie des bénéfices des publicités à une association choisie par l’utilisateur lui-même.

Connu et réputé pour avoir placé la protection de la vie privée de ses utilisateurs au centre de son fonctionnement, Qwant, moteur de recherche « made in France » fondé en 2013, innove en proposant ce nouveau service qui consiste ici à insérer plus de publicités, mais des publicités dont une partie des revenus seront reversés à une association de son choix.

Pour cela, il suffira d’appuyer sur un petit bouton spécifique à cet effet placé en haut à droite de la page d’accueil de Qwant.

Un simple clic contribuera à effectuer une bonne action. « Vous pouvez donner pour planter des arbres, pour la cause animale, pour défendre l’éducation des jeunes filles », résume Eric Léandri, Président de Qwant. Cette nouvelle fonctionnalité, activable et désactivable à volonté, donne également accès à un catalogue d’associations pour aider l’utilisateur à procéder à sa sélection.

Une association élue chaque mois par la communauté
pour être mise en avant par défaut par Qwant

« Vous y trouverez toutes les informations nécessaires : ce que fait une association, son actualité, ses réseaux sociaux, si elle est considérée d’utilité publique… », ajoute-t-il. Pour les indécis, une association sera mise en avant chaque mois via une élection de la communauté Qwant. « Pour le lancement, c’est la thématique de la femme qui est sur le devant de la scène, avec notamment l’éducation chez les jeunes filles », précise Marie Juyaux, Directrice Générale adjointe de Qwant.

Si les débuts ont été difficiles, Qwant voit le chiffre de ses utilisateurs augmenter de manière régulière et constante depuis début 2016, passant ainsi de 21 millions de visiteurs en mai 2016 à 100 millions en avril 2019 (soit une multiplication par 5 en l’espace de 3 ans). Sur un marché où la revente des données personnelles tient une place fondamentale, la philosophie à contre-courant du moteur de recherche séduit de plus en plus, à l’instar de l’université de Nantes dont les 20.000 ordinateurs proposent Qwant par défaut depuis décembre 2018.

Qwant compte également lancer au premier semestre 2019 son service de messagerie électronique fondé sur le même principe que son moteur de recherche et baptisé Qwant Mail. Un nouveau pied de nez à Google et à sa messagerie Gmail qui a vu passer, en avril 2019, 28% des courriers électroniques pour l’ensemble de la planète.