Les achats sur internet

Hé oui, les fêtes de fin d’année approchent à grand pas et il est temps de songer aux achats des cadeaux de noël.

Quelques chiffres

La croissance des achats en ligne, selon un rapport annuel, se confirme et sa progression est continue pour atteindre en 2017 le chiffres de 81,7 millions d’euros. Le chiffre d’affaires du secteur concerné est en augmentation de 14,3% par rapport à 2016. En France, pour l’année 2018, on estime que 85 % des internautes ont effectué un achat en ligne (soit plus de 37,5 millions de Français).

Conseils et astuces 

> Pour déterminer la fiabilité d’un vendeur et d’un site de vente en ligne, il est recommandé de saisir le nom du site ou du produit via un moteur de recherche, éventuellement associé avec le terme « arnaque ». Au niveau du résultat, vérifiez si d’autres internautes ont déjà vécu de mauvaises expériences avec le vendeur.

Il est également conseillé de sélectionner un site français ou européen afin de garantir vos droits (comme, par exemple, le droit de rétractation) que ne garantissent pas les sites installés en dehors de l’union européenne.

Il est bon de rappeler que les sites internet ont l’obligation de publier les mentions légales. Il vous est ainsi possible de vérifier certaines informations (nom de l’entreprise, dénomination sociale, coordonnées postales, contacts, etc.).

Restez prudent et très vigilant devant des offres trop alléchantes. Elles dissimulent le plus souvent des escroqueries. Vérifiez le descriptif du produit et ne vous contentez pas de l ’image de présentation.

Sécuriser le paiement en ligne

Avant de finaliser le paiement, le vendeur a l’obligation de vous permettre de vérifier le détail de votre commande et son prix. Le consentement se caractérise par un double clic : le premier contrôle la nature et le contenu de la commande tandis que le second confirme et valide la commande.

Lors du paiement, assurez-vous que le site sur lequel vous effectuez un achat est bien sécurisé :

Pour cela, vérifiez que l’adresse URL de la page est sous la forme https://, au lieu de http://, le S indiquant Secure.
On peut également observer l’icône d’un cadenas vert affiché, dans la barre d’adresse, à gauche de l’adresse URL, attestant que le site consulté est bien sécurisé.

Cela ne concernant pas uniquement les sites de vente en ligne et inhérents aux transactions commerciales mais également les sites sur lesquels vous êtes amenés à indiquer et préciser des données personnelles et confidentielles (sites bancaires, réseaux sociaux, serveurs de messagerie, sites de recherche d’emploi, etc.)

Le vendeur a également l’obligation de vous certifier que votre page est bien sécurisée dans une fenêtre de dialogue avant le début de toute transaction.

La CNIL déconseille de laisser certaines applications et navigateurs internet enregistrer vos coordonnées bancaires pour ne pas avoir à les ressaisir ultérieurement. Ces programmes et logiciels ne garantissent pas toujours la sécurité des données bancaires.

Pour renforcer la sécurité du paiement en ligne, il est possible de prendre certaines précautions, en accord avec votre banque, en confirmant par exemple votre achat par un code reçu par SMS*

 

Renvoyer des produits 

Si le produit reçu ne vous convient pas, vous disposez d’un délai de 14 jours pour informer le vendeur que vous souhaitez faire valoir votre droit de rétractation. Lorsque le vendeur en est informé, vous disposez de 14 jours pour lui renvoyer l’article.

Le vendeur a l’obligation de vous transmettre le formulaire destiné à faire valoir votre droit de rétractation. Pendant la période des soldes, le délai de rétractation s’exerce dans les mêmes conditions que pour tout le reste de l’année.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter le guide de l’acheteur en ligne